fbpx
Logo Astuces Piano Virtuoses

12/30 Air Tendre – Un morceau et une astuce piano

Aujourd’hui je joue l’Air Tendre de Félix Le Couppey

Un peu d’histoire

C’est un des premiers morceaux que j’ai joué au piano, et j’en garde un souvenir tout doux. J’adorais le jouer. Je le faisais à tous les “tempi” possibles. Lent comme une tortue en m’appliquant sur chaque note, et puis dans un tempo moyen, et enfin après, le plus vite possible. 

Ce morceau fait partie de ces premiers recueils de partitions que l’on aborde comme “le piano classique”, “les classiques favoris” et autres regroupements de petits trésors délicieux. 

Félix le Couppey était professeur de solfège, d’harmonie puis professeur de piano. En tant que pédagogue, il a rédigé plusieurs manuels destinés à l’apprentissage du piano. ( L’art du piano, Le recueil des pianistes…)

Les compositrices Cécile Chaminade, MAthilde Bernard-Laviolette et Amanda Courtaux feront partie de ses élèves. C’était une époque où vous savez… les femmes n’avaient pas un accès facile au savoir et à l’éducation…  et bien, rien que ça, moi, ça me le rend sympatique Monsieur Félix Le Couppey.

 

Niveau de Difficulté au piano 1 

Il était d’usage d’aborder cette pièce en fin de première année de conservatoire. 

Je ne sais pas si c’est toujours le cas. 

Si tu me connais, tu sais que je n’ai pas l’habitude de critiquer les méthodes des uns et des autres. Je trouve qu’il faut de toute façon commencer quelque part au piano et puis chacun complète son apprentissage au fur et à mesure de son parcours. 

Je crois que de ma vie, je n’ai jamais accueilli un nouvel élève dans ma classe et me mettant à critiquer l’enseignement qu’il avait reçu ou à critiquer un collègue professeur de piano. 

Je mets vraiment un point d’honneur là dessus. J’ai trop de respect pour les pianistes et les enseignants. Et l’endroit où un élève est arrivé à un moment donné de son parcours est la somme de très nombreux facteurs. Si j’accueille cet élève dans ma classe, à moi d’honorer ce qui va bien dans un premier temps faire des propositions pour compléter son apprentissage. 

Mais, il y quand même un truc qui m’énerve… 

Je suis étonnée du nombre de recueils et méthodes modernes pour débuter le piano, qui font jouer pendant, des semaines, des mois, une année ou plus sur une position de 5 notes exclusivement.

Tu vois de quoi je parle? 

On met les doigts du pouce au 5 ème doigts sur do, ré mi fa sol par exemple pour la main droite, et le morceau ne sort pas de ces 5 notes là. Pareil pour l’autre main… 

Et il n’y a que ça… Des pages et des pages! 5 notes à droite et 5 notes à gauche… Rien d’autre ! Pas de changement d’endroits! Pas de passage de pouce avant l’année prochaine?  Ça tourne en rond! 

Non mais les amis… ça n’existe pas dans la vraie littérature musicale… 

Je trouve ça absurde ! C’est comme vouloir apprendre à conduire et ne faire exclusivement que des créneaux pendant un an. C’est super de savoir faire des créneaux… mais il fait commencer le reste aussi… 

Allez, ok pour les premières semaines d’apprentissages… voir le premier mois… pour prendre ses marques… mais il faut compléter rapidement avec autre chose. 

Et attention, ne me fais pas dire ce que je ne dis pas:

C’est parfaitement ok aussi s’il s’agit d’une partie du travail hebdomadaire… Des exercices ( avec justement cette contraintes imposée sur 5 doigts) destinés à développer par exemple l’égalité, des exercices de tenues, ou d’autonomies des doigts … c’est parfait! 

C’est par exemple le cas  premiers exercices des Mikrokosmos de Bela Bartok qui sont écrits sur cette contrainte pour se consacrer à d’autres difficultés… et c’est formidable!!! 

C’est totalement ok et bénéfique si ce n’est pas exclusif… Si ce type d’exercice est cumulé à d’autres morceaux ou exercices qui ne figent pas la main dans cette position unique… 

 

Mais rester pendant 1 an, parfois plus longtemps, exclusivement sur des morceaux n’utilisant que 5 notes d’une main, et 5 notes… sans changer d’endroit sur le clavier… je me répète … C’est totalement absurde !!!

En premier lieu, l’élève ne fait même plus l’effort de lire les notes, et lis juste les doigtés. Pire, certains disent à haute voix, le doigt qui doit être joué… (si c’est par hasard ton cas, je te conseille très vivement de perdre cette habitude au plus vite… tu n’imagines même pas dans quel nid d’embrouilles tu t’es fourré… )

Deuxièmement, le corps et le poignet se vissent, se figent dans une réalité qui n’existent pas dans la vraie musique. 

Il faut impérativement envisager le clavier dans son intégralité dès le début et intégrer au plus vite, que chacun de nos 10 doigts pourra se retrouver à jouer chacune des 88 touches de l’instrument… 

 

L’Astuce Piano du Jour

Astuce 12/30 Joue et rejoue des morceaux faciles pour toi, pour ancrer la sensation d’aisance.

Notre corps mémorise ce qu’on lui présente plusieurs fois. 

Si par exemple en début ou en fin de ta pratique quotidienne, tu joues pour le plaisir des morceaux que tu maîtrises parfaitement, ton corps va mémoriser et intégrer encore davantage que le piano est un moment qui te procure des sensations agréables et ce sentiment d’aisance, de maîtrise et de virtuosité. 

Je sais que la musique te procure déjà du plaisir et c’est sans doute bel et bien pour ça que tu joues du piano. 

Mais je te parle de créer une NORME autour du fait que jouer du piano soit physiquement confortable, agréable, fluide et facile… 

Pour ça, commence avec d’anciens morceaux que tu joues avec aisance… et cherche toujours plus d’aisance… Tranquillement… Progressivement…




Pour le plaisir

Je citais plus haut la compositrice Cécile Chaminade, élève de Félix Le Couppey à découvrir absolument… voici quelques notes… Les Sylvains interprétés dans de très belles conditions à Radio France par Anne Le Bozec.

 

À demain… pour un nouveau morceau au piano et une nouvelle astuce piano… 

🤔Aller plus loin

LES RÈGLES DU DÉFI: 1 morceau de piano, 1 astuce piano pendant 30 jours… https://astuces-piano-virtuose.com/pourquoi-faire-un-defi-piano-pendant-30-jours/

TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT 7 SECRETS POUR DÉVELOPPER UNE TECHNIQUE DE VIRTUOSE AU PIANO 


TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT TON ALBUM DE PIANO IN TUNE FOR LOVE

Tu as aimé cet article ? Partage-le

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Marilou Nézeys

Marilou Nézeys

Pianiste résidente des Hôtels George V(Four Seasons Paris), Ritz Paris, Hôtel Bristol, Marilou Nézeys se produit également dans les festivals français et européens en soliste ou en groupe. Titulaire entre autre du Diplôme d'Etat, elle enseigne plus de 15 ans en conservatoire le piano et la musique de chambre et partage maintenant le fruit de son expérience sur ce blog...

Reçois le guide des 7 secrets

Pour développer une technique de virtuose au piano

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez mes articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à créer et développer votre technique au piano. Vous pouvez vous désabonner à tout instant via le lien de désabonnement présent en bas de chaque mail.

Articles en relation

Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.